Michèle Bazin : une tatie qu’on voudrait tous avoir

Share Button

mo_bazi1012Michèle, aujourd’hui c’est ton anniversaire. À pareil date, il y a 7 ans, je rencontrais pour la toute première fois ta petite tête blonde et tes yeux azul.

Cette journée là, j’ai compris que tu n’étais pas comme les autres.

Ma fille sous le bras et la mine timide, les jambes m’ont sciées lorsque je suis entrée dans ton jardin! Un chapiteau immense, un jeu gonflable énorme, des clowns qui se baladaient…ce n’est pas le genre d’idée qu’on se fait d’une fête quasi monarchique!

Je me souviens, c’était bondé de monde, la famille surtout. C’est ce qui se passe lorsque tu fais de ta famille une priorité, c’est tricoté serré.

À l’époque j’étais copropriétaire d’une entreprise qui manufacturait et distribuait des produits alimentaires. Tu étais éditrice d’un magazine qui mettait de l’avant des femmes dans le milieu des affaires. Tu m’avais demandé de faire un article sur mon entreprise. Ça m’avait beaucoup touché.

En même temps, je caressais le rêve de pouvoir moi-même écrire. Je suis davantage un derrière de scène…même si je me retrouve souvent propulser au devant! J’imagine que c’est le résultat de : Tasses-toi je vais le faire!

Tu m’as demandé de faire un essai, un portrait. J’avais choisis d’écrire sur Benoit, mon chum dans ce temps là, un comptable! Je voulais démystifier les bas bruns! Prouver que même dans la comptabilité, il y avait de la créativité. J’ai eu tellement de plaisir à écrire…mon premier portrait!

Tu m’as parlé d’un blog, de chroniques. J’ai eu l’opportunité d’écrire sur la condition monoparentale, de la rendre ludique. C’est vraiment suite à ces chroniques que je me suis rendu compte que je TRIPAIS littéralement.

Un jour, je t’ai parlé d’un tournant que mon entreprise vivait, j’avais besoin de conseils. J’ai eu le temps de cligner des yeux et j’étais en contact avec l’homme qui allait devenir mon mentor pendant les 5 années suivantes, Marcel.

C’est une qualité extraordinaire que tu as, tu prends action. C’est difficile de faire confiance, il y a beaucoup de pourparler dans le milieu des affaires. Avoir la chance de côtoyer quelqu’un qui s’engage et qui fait tourner la roue, c’est RARE! Extrêmement RARE!

Tu es une pierre angulaire pour beaucoup de personnes, tu changes des vies.

Non seulement tu débordes de générosité, en plus, tu écoutes avec l’oreille d’une maman, d’une grand-maman. Tu écoutes et tu conseilles de tout ton cœur. Derrière un entrepreneur, il y a un cœur sensible. Tu nous donnes le droit d’être humain. Tu es inspirante.

Moi quand je vais être grande, je vais suivre ton exemple. Et je suis certaine que je ne serai pas la seule.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *