Émilie: la femme givrée déguisée en aristocrate

Share Button

emilie Une amazone, une force de la nature! Difficile de la décrire autrement quand on la connait vraiment. En réalité, nous devons être peu nombreux à vous dépeindre Émilie de cette façon. Pourquoi? Parce qu’à prime à bord, elle ne projette pas cette image d’elle-même. Roger bon temps, aérienne pour ne pas dire foutrement dans la lune, cette fille est le croisement de Pocahontas et de Cendrillon. Courageuse et battante tantôt soumise et renfermée. Émilie je l’ai connu à la petite école. À l’époque c’était la sœur de. Dans l’ombre de sa frangine Catherine, elle laissait un souvenir effacé de son passage…comme si elle devait se rendre invisible. En fait, j’étais dans la classe de Catherine car Émilie est de 1 an mon aîné. Je n’ai pas eu la chance de la connaître à cet époque pour toutes ces raisons mais j’aurais grandement bénéficié de côtoyer ce petit bouddha grandeur nature. Ce qui est charmant chez elle c’est qu’elle ne le sait pas. Émilie est une de ces rares personnes qui donne des leçons sans le savoir.

Pour être honnête, j’ai souvent pensé que son attitude face à certaines situations était faible et trop bonbon. Mais attention, dans ce petit format de femme se trouve un putain de grizzli! Acharnée, persévérante et vraiment pas nounoune, elle surprend toujours par son côté très paradoxal. Paradoxal dans le sens paradoxal! Genre qui jure! Crinière lissée, peau de porcelaine, menue et toujours accoutrée comme la monarchie. On dirait presque qu’elle a un bâton dans le derrière. Pourtant j’ai rarement connu quelqu’un d’aussi ouvert, dénué de jugement et aussi impartial. Elle analyse froidement et exprime avec chaleur. Avec Émilie dans notre vie, on se sent en sécurité, on se sent aimé.

Je ne sais pas encore si c’est sa persévérance à toute épreuve ou son amour sans borne pour son monde qui fait d’elle un petit soldat des relations humaines. Dans les deux cas, il est difficile de se débarrasser de cette fille! Et ce n’est pas faute d’avoir essayé! Je ne suis pas fière de ce que j’écris mais c’est la vérité. Je ne suis certainement pas la seule à saboter mes relations de temps à autre et à tout ceux qui tenterait de fuir la Émilie d’Amérique, attachez votre tuque, elle colle! Pourquoi? Simplement parce qu’elle vous aime et qu’elle a la fâcheuse habitude de présenter l’autre joue…et pour être franche…ce n’est même pas par masochisme mais plutôt par bonté. Si un jour vous croisez son chemin et que vous tentez l’expérience, vous vous prendrez un coup de honte en pleine gueule et à ce moment là, vous changerez. C’est pour cette raison toute simple qu’elle me fait tant penser à un petit bouddha. Je pourrais aussi l’appeler ma déesse de la compassion mais ça sonne bizarre!

Une papesse, une oracle. De trop de mots parfois mais d’une justesse à faire dresser les poils. Un autre moulin à paroles mais bon, elle s’intemilie2éresse à tout alors j’imagine qu’un moment donné elle doit évacuer ses nouvelles trouvailles car dans le cas contraire, ça déborderait surement. Mais bon dieu combien elle est pratique, si vous n’aimez pas lire les manuels d’instructions, elle les a tous lu! Comme ça sur le fly, elle vous apprendra, et oui je parle par expérience, que le bruit de votre voiture, vérifié par tous les garagistes du coin, est finalement dû à un Béring cassé! Et là vous vous demandez sincèrement par quel hasard mamzelle pas du tout dans le domaine peut conclure de cette façon? Un livre ouvert de connaissances prêtes à être partager avec la terre entière car notre Émilie est d’une générosité sans borne!

Pour ta candeur, ton coeur vibrant et le clown en toi, je t’aime mon amie. Merci.

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Christiane dit :

    Wow, je connais cette Émilie et tu l’as décris tellement bien, c’est hallucinant. La façon de la d’écrire par ton écriture, est tout simplement le fun à lire. Félicitation Julie xox

  2. Catherine Forans dit :

    Mon dieu Julie moi qui ne savais même pas que tu avais un blogue, je tombe sur ce texte qui me touche droit au coeur, car il s’agit de ma soeur. Tes mots sont justes, touchants et imbibés d’amour. Moi même j’ai été si longtemps sans connaître ma propre soeur, mon Émilie jolie, et elle était juste à mes côtés tout ce temps. J’ai pleuré en lisant ce texte. Je l’aime ma soeur et je t’aime de l’aimer comme ça. Xxxxxxx

    1. Bon c’est toi qui va me faire pleurer là! xxx

  3. Monique dit :

    Snif snif …. Je suis sa tante …. et j’ai aussi la larme à l’œil !
    Merci pour ce beau texte qui décrit si bien notre belle et charmante Émilie !
    Oui je l’affirme, nous avons une sacrée chance d’avoir Émilie dans notre vie !
    Oui Émilie ont t’aime et on t’adore. Reste la personne spéciale que est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *